Restauration et Conservation

 

La première étape est l’analyse du document par un constat d’état, celui-ci permet d’identifier les altérations et les causes. Une fois réalisé, le restaurateur peut proposer un devis au propriétaire avec des techniques de restauration adaptées.

La restauration d’un document dépend des différentes altérations présentes sur celui-ci. Nettoyage, désacidification, doublage, mise à plat, restauration de déchirures, comblement de lacunes et retouches sont cependant les techniques d’interventions les plus communes.

Restauration de lithographies et affiches, de gravures, dessins et documents manuscrits, de sceaux, cires et parchemins, de supports transparents, d’objets en volume et de livres anciens.

Présentation du travail effectué à l’atelier dans ce diaporama (lien ci-contre)